Freelance France

Freelance France

Freelance en France

Freelance en France est le choix que font de plus en plus de français depuis ces dernières années. Le chiffre du nombre de freelance a doublé. Que ce soit dans l’informatique, l’IT, le digital, de nombreux métiers peuvent être exercés maintenant en tant qu’indépendant. Pourquoi un tel engouement pour devenir freelance France? Simplement car cela laisse plus de liberté aux freelances.

Tout d’abord il y une liberté financière. Un freelance est bien plus rémunéré qu’un salarié. Le freelance en France est un prestataire externe qui intervient pour des missions freelance bien définies. Cela implique une forme de précarité et de pression de résultat sinon la mission se finit. Si la mission prend fin, le consultant n’a plus de revenu. De plus, le freelance en France ne peut pas prendre d’arrêt maladie tout en étant payé. S'il n’est pas présent, il ne facture pas.

Le freelance en France a aussi la liberté de choisir sa mission. Si le freelance était salarié il devrait accepter les missions où il est positionné. Le freelance a lui la totale liberté de choisir ou non une mission. Et de quitter une mission tout en respectant le préavis.
Pour finir l’avantage du freelance est qu’il a les mêmes droits au télétravail que le salarié en France. Il peut le négocier directement avec son responsable sur site.

Statut freelance en France

Le statut freelance en France est assez flou pour beaucoup. Il y a plusieurs façons d’être freelance juridiquement. En France le freelance peut être en portage salarial, ou auto-entrepreneur ou bien en SAS ou en SARL. Le choix lui appartient et celui-ci doit bien analyser les avantages et les inconvénients de chaque option. L’auto-entrepreneur freelance France est le premier statut choisit généralement par les indépendants. Car c’est le statut le plus facile à mettre en place. L’avis général est que c’est la meilleure option pour débuter une carrière de freelance.

La question aussi sur l’impôt pour un freelance en France est importante. En tant qu’auto-entrepreneur, le freelance paye moins d’impôt sur une certaine période. Cela dépend évidemment du profil du freelance. Le mieux est de se rapprocher de l’urssaf qui saura répondre à toutes les questions suivant les cas.

Il y a aussi le portage salarial. Le statut freelance en portage salarial en France cotise au même titre qu’un salarié et a un contrat qui dure le temps de la mission. Une fois la mission finit, la société de portage ne rémunère plus le freelance. Cela permet au freelance d’éviter tout l’aspect administratif qui est entièrement gérer par la société de portage

Et pour finir le statut freelance en France de gérant de SARL ou président de SAS. Ce statut est généralement celui de dernier recours. Quand le freelance dépasse le plafond autorisé pour un auto-entrepreneur ou bien qu’il n’a plus d’avantages avec ce statut.

Freelance jobs France, où les trouver?

Les freelances job en France sont assez simples à trouver. Le plateforme freelance en France par excellence est Freelance Dispo. Il est possible d’y trouver des jobs de tout type de durée sur toute la France, mais aussi d’avoir un profil visible par la majorité des recruteurs de freelance France. Les jobs pour freelance info sont généralement de courte durée sur les métiers du digital, comme webdesigner ou graphiste. Les missions plus orientées infrastructure ou développement sont généralement plus longues.
Les jobs en France pour freelance sont généralement assez bien rémunérés. Ce qu’on appelle le T.J.M (tarif journalier moyen) dépend du budget du client mais aussi de la séniorité du profil et de la complexité à trouver un profil. Plus le freelance a de l’expérience et un profil rare et plus le T.J.M du job sera élevé. Et inversement, d’ailleurs on retrouve que très peu de missions pour les juniors. Les sociétés en France ont généralement des freelances jobs ouverts pour les consultants experts ou confirmés.