Les missions freelance sur toute la France

Trouver une mission

Devenir freelance

devenir freelance

 

Comment devenir freelance?

Devenir freelance c’est accepter un nouveau mode de travail. Le freelance doit tout d’abord se renseigner sur le statut juridique qu’il veut adopter. C'est-à -dire devenir freelance en auto-entrepreneur, en portage salarial ou en SARL OU SASU.

La première chose à faire pour devenir freelance est donc de se renseigner sur les différents statuts juridiques pour convenir lequel est le meilleur avant même de penser au TJM. Voici un léger descriptif:

  • Portage salarial: c’est un statut idéal pour ceux qui ont déjà trouvé une mission et qui ne veulent pas réaliser des démarches de créations de société. Les freelances passent par une société de portage
  • Autoentrepreneur: c’est un statut très facile à créer gratuit à la création et qui nécessite peut de démarche et il n’est pas nécessaire d’avoir un comptable. Le problème réside sur le plafond. Devenir freelance auto entrepreneur c’est possible jusqu’à un certain chiffre d'affaires facturé.
  • SARLU OU SASU: c’est un statut qui permet de créer une entreprise. Il y a des frais de création de société et il faut être accompagné d’un expert comptable pour s’occuper de toute la comptabilité et les déclarations liées à la société. Il n’y a aucun plafond de chiffre d'affaires mais il faut payer l’IS ou l’IR.

Devenir freelance informatique

Devenir freelance informatique est la question que se posent de plus en plus de développeurs web. Les raisons sont multiples. Il faut savoir que de nombreux développeurs sont passionnés par leur métier. Et donc prennent du plaisir à progresser et travailler sur des projets intéressants avec du challenge.
C’est pour cela qu’un CDI où les obligations contractuelles imposent de travailler sur le ou les projets de son employeurs limite les possibilités d’épanouissement technique. Hors le freelance a la possibilité non seulement de choisir ses projets grâce aux différentes missions qui lui sont proposées mais aussi de changer très facilement de mission si celle-ci ne lui plait pas.
En devenant freelance informatique, le développeur, data scientist, ingénieur ou autre, peut s’épanouir dans un environnement technique stimulant et ainsi progresser et relever des challenges.

Certains aussi se sentent bridés en salaire. Les développeurs et autres experts en informatique font partie d’équipes et de plus ou moins grandes structures. C’est pour cela que les salaires sont très encadrés pour éviter qu’ils ne montent trop vite.
Dans un contexte d’inflation logiquement les développeurs souhaitent devenir freelance informatique car les TJM facturés peuvent très vite monter suivant le client, l’expérience du freelance, mais aussi la mission. Les profils maîtrisant certaines technologies sont rares, cela fait donc flamber les TJM. Chose plus compliquée avec les salaires.
La raison est simple un freelance maîtrisant une technologie à un contrat à durée déterminée renouvelable ou non avec un préavis de départ. Le client a beaucoup de facilité pour remplacer le freelance. Par contre une société ne peut pas se séparer d’un CDI aussi facilement.

Devenir freelance, les avantages et inconvénients

Quand on devient freelance, il faut peser le pour et le contre. Ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Énumérons tous d’abords les avantages à devenir freelance:

  • Plus de rémunération: les TJM étant facilement négociables il est très facile surtout en statut auto-entrepreneur de gagner plus d’argent net par mois.
  • Plus de liberté: la possibilité de changer de client avec un préavis généralement de 1 mois souvent négociable facilite le changement de mission. Soit car la mission freelance n’est pas intéressante, soit car le freelance à trouver une mission plus intéressante ou avec un meilleur TJM
  • Plus intéressant techniquement: il y a plus de possibilité de monter en compétence en rejoignant une mission sur une technologie intéressante pour le freelance, ou avec plus de responsabilité, ou même un nouveau langage à maîtriser

Les inconvénients à devenir freelance:

  • Administratif: pour ceux qui n’aime pas la gestion administrative il faudra s’y mettre. Lorsqu’on est en CDI on signe le contrat et l’on doit donner des justificatifs au début de la prise de fonction, mais les RH s’occupent de tout. Quand on effectue les démarches pour devenir freelance ce n’est que le début. Ensuite il y a un suivi d’activité de déclaration de chiffre d'affaires etc…
  • Couverture sociale: suivant le statut choisi le freelance à le droit à plus ou moins de chômage et cotise plus ou moins à la retraite. Un auto-entrepreneur par exemple ne cotise pas pour le chômage. La cotisation pour la retraite est là aussi inférieure aux cotisations d’un salarié en CDI.
  • Précarité: quand on devient freelance sans expérience ou avec, on accepte le fait de multiplier les entretiens pour des missions, et changer souvent de missions. Par exemple pendant le COVID beaucoup de salariés ont gardé leur poste et leur salaire grâce au chômage partiel. Par contre concernant les freelances énormément ont vu leurs missions prendre fin au confinement, se retrouvant sans ressource.
    Vendre ses services n’est jamais facile, c’est pour cela qu’il y a des formations pour les freelance France pour rester à jour sur les différentes technologies. 

Devenir freelance est donc à prendre au sérieux, il faut bien se préparer et être inscrit sur une plateforme freelance comme Freelance Dispo pour avoir son profil toujours visible des recruteurs et pouvoir postuler à des missions.

Missions freelance disponibles

Aucune commission sur les missions
Missions avec du télétravail
Missions sur toute la France
Voir les missions